Le Détachement International du Muerto Coco

du 5 au 15 octobre 2021

Danse

Ca démarre comme une enquête naïve : de quoi parle-t-on quand on dit le mot « virilité » ? Tu peux me le dire, toi ?
Pendant plus d’un an, Maxime Potard part à la rencontre de personnes croisées au hasard des rues ou invitées à échanger sur le sujet. De ces paroles, il tente de tirer le fil d’une écriture du réel, qui mêle expériences personnelles, autofiction et paroles d’inconnu.e.s. 
Il propose un poème qui se fabrique comme une pensée en mouvement. Un poème qui se dit et qui se danse. En costard ou en culottes en dentelles (pour hommes, bien sûr).
Sur un canapé posé au milieu des gens.
C’est une comédie musicale, enfin, chantée par une mystérieuse créature. Et si l’envie nous en prend, peut-être finira-t-on tous par danser ?
Dans le cadre de cette résidence d’écriture à Animakt, le Muerto Coco mènera des ateliers auprès de personnes détenues à la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis afin de collecter leurs paroles autour de la question de la virilité.

lien vers le site web de la cie